Téliane : produits de beauté bio au lait d'ânesse
aucun article dans votre panier

Le lait d'ânesse au service de votre peau...

 

Il hydrate l’épiderme.
Il nourrit et régénère les tissus.
Il ralentit le processus de vieillissement de la peau.

 

C'est un puissant restructurant de la peau, il ralentit son vieillissement en aidant les cellules à se régénérer elles-mêmes. Il est en effet riche en vitamines, en sels minéraux (potassium, phosphore, sodium, calcium, magnésium), en oligo-éléments (fer, zinc, iode), et en acides gras poly-insaturés.
Il offre un concentré d'éléments essentiels pour la peau. Ses principes actifs améliorent la circulation du sang, l’apport en substances nutritives et la régénération de l’épiderme.

 

Le lait d'ânesse contient en effet :

  • de la Vitamine E ou tocophérol : elle a d'importantes propriétés protectrices pour la peau. Elle empêche les processus d’oxydation par la lumière ou l’oxygène, lisse la peau et améliore la fixation de l’eau dans la couche de la cornée,
  • de la Vitamine A ou rétinol : elle stimule et accélère la régénération des cellules de l’épiderme, rendant la peau plus douce, plus souple et plus lisse. Elle estompe les transformations de la peau dues à l’âge. En quantité suffisante, elle empêche aussi la formation d’eczéma,
  • de la Vitamine C ou Ascorbyl Palmitate : elle aide les cellules protectrices de la peau à lutter contre les bactéries et les virus. Elle renforce l’action protectrice de la vitamine A contre les radicaux libres, et protège les cellules des méfaits durables occasionnés par le soleil, les gaz d’échappement et la fumée de cigarette. L’importance de la vitamine C va au-delà d’effets positifs sur la peau (formation des fibres de collagène, tonicité de l’épiderme et des tissus conjonctifs, cicatrisation) puisqu’elle participe aussi aux mécanismes vitaux de défense immunitaire,
  • des acides gras poly-insaturés Oméga 3 et Oméga 6 : ce sont des profonds restructurants de la peau. La teneur en Oméga 3 dépend en grande partie de la nourriture des ânesses ; plus l’alimentation est riche en herbe, plus le taux d’Oméga 3 dans le lait sera élevé,
  • du lactose : il a des propriétés adoucissantes et hydratantes.

 

... depuis l'Antiquité

 

Le lait d’ânesse est utilisé depuis l'Antiquité comme produit de beauté ou comme remède.

  • Cléopâtre, reine d'Egypte de 51 à 30 avant Jésus-Christ, connue pour son charme légendaire et sa beauté, l'utilisait pour ses bains (elle possédait un troupeau de 700 ânesses!).
  • Les Romains l'utilisaient comme boisson de luxe, et Poppée, impératrice romaine, épouse de l'empereur Néron (env. 65 après J.C) prenait également quotidiennement des bains au lait d'ânesse
  • Les Grecs connaissaient ses vertus thérapeutiques, et Hippocrate ( médecin grec 460-377 avant J.C) le recommandait pour toutes sortes de maux (empoisonnement, envenimations, douleurs articulaires, cicatrisation des plaies)
  • Henri IV en fit son remède favori.
  • Buffon (naturaliste français de 1749 à 1804) signale dans son Histoire Naturelle : "Le lait d'ânesse est un remède éprouvé et scientifique pour certains maux".

Le lait d'ânesse a aussi remplacé le lait maternel aux 19ème et 20ème siècles, car sa composition en est la plus proche (taux important de lactose et de protéine, mais peu de matières grasses) et offre une grande digestibilité. Les nourrissons tétaient directement le pis des ânesses. En Italie, des recherches scientifiques sont actuellement en cours pour réintroduire la possibilité de nourrir les bébés au lait d'ânesse en cas d'allergie par exemple (le 7ième congrès national sur le lait d'ânesse a eu lieu le 22 mars 2007 à Rome).

 

Pour en savoir plus sur notre élevage, vous pouvez visiter le site de notre asinerie Francilianes.

 

Mentions légales et confidentialité | Conditions générales de vente | Crédits | Partenaires